Acceuil
Actualités

Mai 2021 : une exposition et un colloque à Strasbourg sur le thème des Idoles

La Faculté des Arts de l’Université de Strasbourg vous invite au colloque européen "Fin des idoles, actualité des images" qui se déroulera à la Faculté de Strasbourg les 10 et 11 mai 2021
En lien avec le colloque, une exposition collective d’art contemporain "Sacrées idoles !" se tiendra au Temple Neuf de Strasbourg du 10 au 31 mai 2021.

Argumentaire du colloque (10-11 mai 2021) Fin des idoles, actualité des images ?

{{}}

Dans la Bible, le mot « idole », connoté négativement, n’est pas un objet neutre, mais une divinité vénérée à travers un objet. Calvin, et la tradition qui se réclame de lui, ont usé largement, de manière polémique et abusive, de ce qualificatif.
Cette identification de l’idole avec un objet est-elle encore pertinente ? Si l’idole reste actuelle, elle ne s’identifie pas principalement à un objet, comme l’ont montré la philosophie (Marion) et la psychanalyse (Lacan). Pour la psychologie sociale, et avant elle le réformateur Martin Luther, l’idole est d’abord le signe d’une relation perturbée, avant d’être celle d’un objet adoré.
Par ailleurs l’anthropologie et l’histoire de l’art nous ont appris que les idoles peuvent devenir des objets de pure contemplation esthétique, sans dimension religieuse particulière.
D’un point de vue de l’histoire des religions enfin, les idoles peuvent être simplement les dieux d’autres religions.
Aujourd’hui ce concept ne peut être approché que de manière pluraliste et métaphorique. C’est ce qui sera proposé, à la fois par une réflexion pluridisciplinaire empruntant aux sciences humaines, et à travers une exposition collective d’artistes, à partir de réalisations spécifiques et originales sur ce thème.

On se laissera guider par cette citation de Paul Ricoeur (De l’interprétation. Essai sur Freud, 1966) :
« Nous sommes aujourd’hui ces hommes qui n’avons pas fini de faire mourir les idoles, et qui commençons à peine d’entendre les symboles ».

Le colloque aura lieu pendant la période de l’exposition « Sacrées idoles ! » qui aura lieu du 10 mai au 31 mai 2021

Argumentaire de l’exposition

Le christianisme a détruit des images religieuses et objets d’art qu’il a qualifiés d’idoles. Mais une idole peut être simplement une image que l’on n’aime pas et ne comprend pas, ou au contraire une image qui nous séduit et qui exerce un pouvoir sur nous. Aujourd’hui, dans un occident déchristianisé, un monde déchiré par le fanatisme religieux mais massivement soumis au déferlement des images virtuelles, où sont les idoles ? La notion d’idole semble s’être déplacée du côté des représentations mentales ou des structures sociales problématiques. Cette notion ambivalente peut aussi être positive, et désigner un attachement particulier à un objet ou une personne.
Que représente cette notion dans la pensée et l’imaginaire de ceux qui l’emploient ? Quels rapports avec la spiritualité, le sacré ? Nous avons demandé à des artistes plasticiens de nous aider à appréhender cette notion dans sa pluralité et sa matérialité puisque l’idole qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas, se présente d’abord comme un objet esthétique que l’on touche, regarde ou manipule.

Les affiches et le programme ci-dessus sont ceux du colloque de mai 2020 (qui n’a pas pu avoir lieu à cause du covid). Le programme du nouveau colloque de mai 2021 - ainsi que l’exposition - seront sensiblement les mêmes, mais ils seront réactualisés et légèrement modifiés dans les mois à venir.

Programme complet colloque
Bulletin d’inscription
Affiche colloque européen
Affiche exposition art contemporain