Acceuil
Portraits d'artistes

Bernard Bouton

Note d’intention

Exprimer par le visible un invisible qui reste lisible hors du temps est la vision qui guide ma création.

Mêlant plusieurs techniques, le dessin, la peinture, le collage, la sculpture, chacune de mes œuvres récupère et explore des matériaux bruts et contemporains. Tissu, fibre de verre, résine mais aussi mortier, carton, bois et cordage, le résultat est « matière à voir ». Pour ma dernière exposition, je me suis intéressé au pli. Pli du vêtement porté et posé, mais aussi plissement géologiques tels les failles de la roche, les gorges des torrents. En procédant par analogie, je cherche à saisir le lien entre ces éléments, lien que j’exprime souvent par un graphisme noir qui parcourt l’oeuvre.

Lorsque enfant, j’ai visité la chapelle de Vence décorée par Henri Matisse, j’ai senti le désir de faire comme lui et très tôt avec un pinceau et de l’encre de chine, j’ai fait des « Matisse ». La chapelle de Vence m’a fait découvrir qu’un artiste n’est pas limité à une surface, ni à une technique, mais que l’enfance de l’art est d’être « hors cadre ». C’est pour cela qu’une partie de mon travail a un caractère public, parce que j’œuvre dans un environnement naturel ou architectural. Ce choix m’incite à créer en étroite relation avec l’architecture, ou au contraire, en totale opposition avec elle, selon les circonstances ou l’inspiration. Indépendamment du sujet, de la représentation et de la matière, je crée par la composition des lignes, des couleurs et des formes, une équivalence de la nature. Nature qui reste pour moi le point de départ privilégié de mon travail. Peindre et sculpter, c’est réjouir, caresser l’œil et ré enchanter le réel pour que le rêve redevienne une aventure quotidienne.

JPEG - 132.7 ko

Bernard BOUTON

Cette vision, qui préside au travail de Bernard Bouton nous invite à partager un univers singulier, à la fois poétique et ludique, porteur d’une promesse d’espoir. Un processus de création qui n’est jamais vraiment fini, l’artiste aimant parfois laisser reposer ses œuvres avant de les reprendre et de les travailler encore et encore.

Conversation avec Bernard Bouton, peintre, sculpteur, rêveur du quotidien, profondément ancré dans l’inspiration biblique.

Pour l’homme-Bouton, chaque instant livre sa part de révélation : l’artiste au travail, bien sûr, mais aussi l’homme qui fait la cuisine pour sa famille, qui fabrique son pain, fend son bois, jardine, promène.
Pour lui, la Bible ne cesse de poser les marques de notre émerveillement.

Exposition "Les Richesses"

Vidéo parue dans MagBible du 4 mai 2014

Bernard Bouton a investi l’église des Billettes en mars 2014 dans le cadre du Marais Chrétien.
Il propose une installation , un support visuel se référant au texte d’Esaïe 45 :3 « Je te donnerai des trésors cachés, des richesses enfouies, afin que tu saches que je suis L’Eternel qui t’appelle par ton nom le Dieu d’Israël »
Exode 17 :15 « L’Eternel ma bannière »
Cantique des cantiques 2 :4
« Et la bannière qu’il déploie sur moi c’est l’amour »
L’installation se compose de bannières en tressage
Le procédé du tressage donne une expression plastique qui fait intervenir surfaces visibles et surfaces cachées référence à trésor caché et richesses enfouies
J’ai réalisé quatre grandes bannières et sept petites
Sur les quatre grandes le texte d’Esaie 45 :3 se superpose en trois bandes légèrement décollées du tressage et incluant le texte en lettres découpées.

JPEG - 431.3 ko
yahvé nissi
l’Eternel ma bannière
JPEG - 29.4 ko
yahvé raha
l’Eternel notre berger
JPEG - 364.4 ko
yahvé shamma
l’Eternel est ici
JPEG - 409.2 ko
yahvé tsidkenu
l’Eternel notre justice
JPEG - 500.9 ko
yahvé jiré
l’Eternel pourvoiera
JPEG - 451.7 ko
yavhé rapha
l’éternel qui guérit
JPEG - 451.3 ko
yahvé shalom

Sur les sept petites bannières disposées dans le chœur, un nom de l’Eternel.
Yahvé –Jiré : L’Eternel pourvoira
Yahvé-Rapha : L’Eternel qui guérit
Yahvé-Nissi : L’Eternel ma bannière
Yahvé-Shalom : L’Eternel la paix
Yahvé-Tsidkenu L’Eternel notre justice
Yahvé-Schamma : L’Eternel est ici
Yahvé-Raha : LEternel notre berger

Choix des couleurs

Les trois couleurs fondamentales le Bleu le Rouge le Jaune figurent la sainte trinité

JPEG - 56.1 ko
Père

BLEU le Père notre père qui est aux cieux

JPEG - 643 ko
Fils

ROUGE le Fils Jésus, son sang nous a racheté

JPEG - 700.7 ko
Esprit

JAUNE le saint Esprit , le feu de la Pentecôte

JPEG - 673.9 ko
Lumière-Ténèbres

Plus le BLANC la lumière et le NOIR les ténèbres « Esaie 45 :7 « Je forme la lumière et je crée les ténèbres »
Avec les trois couleurs fondamentales plus le blanc et le noir on obtient toutes les autres
Il est remarquable que le signe de l’alliance perpétuelle entre Dieu et tout être vivant soit l’arc de couleurs dans le ciel
Dans le chœur son disposées les petites bannières issues du mélange des trois couleurs Bleu Rouge Jaune (l’orange. le vert. le violet) plus le blanc et le Noir avec un des noms de YHAVE sur chacune