Acceuil
Bibliothèque (1990-2016)

Figures de Dieu

La Bible dans l’art

Auteur : Dominique PONNAU

Voilà un superbe livre d’art réalisé et écrit par celui qui fut, jusqu’à il y a peu, directeur de l’école du Louvre. On ne s’étonnera donc pas qu’une abondante iconographie soit tirée des collections de ce grand musée. L’a. a également bénéficié des services iconographiques du musée du Louvre pour nous proposer une iconographie abondante et particulièrement soignée au niveau de la reproduction technique.

On aura ainsi plaisir à découvrir des tableaux souvent peu connus. Ainsi des détails du grand retable sur La vie du Christ d’Emil Nolde (1911-12), La Cène de Frans Pourbus le Jeune (1618), ou encore des planches vénitiennes de l’Apocalypse de Dürer (1498) réhaussées de couleur. L’auteur nous aide à entrer dans une double réception - à la fois esthétique et spirituelle - des œuvres, grâce à un commentaire discret et soigné, aux accents poétiques et liturgiques. On regrettera parfois le manque de précisions techniques sur les œuvres ; dans l’ordre du pictural le spirituel ne saurait évacuer le matériel.

Les passages bibliques représentés vont bien sûr de la Genève à l’Apocalyse. Dommage qu’il n’y ait rien sur les écrits prophétiques et les Psaumes, ce qui donne une vision relativement tronquée de l’Ancien Testament. Même absence regrettable pour les Actes des Apôtres et les écrits pauliniens (qui ont fait, il est vrai, l’objet d’un iconographie peu abondante). En revanche, on s’étonnera de trouver dans un livre dont le sous-titre est « La Bible dans l’art », des chapitres consacrés à Marie et aux Saints, avec des présentations de tableaux qui n’ont pas de source biblique ; ainsi La mort de la Vierge de Duccio, ou Le mariage mystique de Sainte Catherine de Sienne de Fra Bartolomeo, ou encore Saint-Augustin et l’enfant Jésus de Botticelli. Dans ce choix transparaît la spiritualité catholique et biblique de l’a., où le premier terme tend parfois à l’emporter sur le second.

- Acheter ce livre sur l’Arrêt aux pages