Acceuil
Bibliothèque (1990-2017)

Imaginationen der inneren Welt

Theologische, psychologische und ästhetische Reflexionen zur spirituellen Dimension der Kunst

Wilhelm GRÄB, Jérôme COTTIN (Hrsg.)

Cet ouvrage de dimension modeste, mais dense, est constitué par les contributions allemandes du colloque bilingue franco-allemand qui eut lieu en janvier 2011 à l’université de Strasbourg, sur le thème "Art contemporain et expressions spirituelles / Kunst der Gegenwart als Ausdruck von Spiritualität".

L’idée générale est que pour appréhender ce phénomène multiforme de "la spiritualité" dans l’art contemporain, il faut multiplier les angles d’approche, et faire appel à différentes disciplines des sciences humaines : philosophie, théologie, sciences bibliques, psychologie, histoire de l’art, musicologie, esthétique.

Il faut aussi pouvoir combiner des approches ciblées, précises, (c’est le cas de l’article de W. Gräb qui étudie des vitraux de Johannes Schreiter à Göttingen), avec une réflexion plus générale sur le statut de l’art d’aujourd’hui dans sa convergence - mais aussi son autonomie - avec la spiritualité chrétienne (c’est le cas de l’article de Johannes Stuckelberger, historien de l’art de l’université de Bâle).

Parmi les articles contenus dans ce volume : une réflexion de la bibliste vétéro-testamentaire Regine Hunziker-Rodewald, sur la pragmatique de la communication à partir de l’objet, contenue dans le Psaume 91. Je m’interroge ensuite sur des méthodes d’exégèse (herméneutique bibliques) aptes à mettre en avant la dimension iconique (le "visuel") du texte biblique ; je présente ainsi les deux démarches exégétiques de Paul Beauchamp (la "figure") et Paul Ricoeur (la "métaphore").

Dans le domaine de la théologie pratique, nous avons deux contributions : celles de Anne Steinmeier, professeur de théologie pratique à l’université de Wittenberg-Halle et celle de Raph Kunz, professeur de théologie pratique à l’université de Zürich. L’un et l’autre, mais à partir d’angles différents, s’intéressent aux relations entre création artistique contemporaine et problèmes de santé. L’artiste et théologien Thomas Lehnerer, totalement inconnu en francophonie, est particulièrement bien mis en avant.

Deux autres contributions apportent un point de vue original : Michael Utsch, psychologue et théologien présente, d’un point de vue psychologique, le monde intérieur, et montre à quel point il est constitué d’images, et même d’images de Dieu. On ne peut guérir ce monde intérieur, souvent blessé, que si l’on travaille sur ces images du monde intérieur et si on les prend au sérieux.

Béat Föllmi, professeur de musicologie à l’université de Strasbourg, fait une incursion dans le domaine de la musique, et montre à quel point la question de la liberté de la création artistique peut contribuer à enrichir le culte chrétien, mais peut aussi entrer en conflit avec lui.

Wilhelm Gräb propose une introduction détaillée à l’ouvrage, dans laquelle il affirme que la dimension spirituelle (ou religieuse) de l’art est inhérente à la compréhension même de l’art, qui possède en lui-même une capacité à parler spirituellement du monde et de l’humain.

Les contributions françaises de ce colloques, sont parues en octobre 2012 aux éditions Labor et Fides (Genève), sous le titre Spiritualité contemporaine de l’art (voir recension suivante).

Jérôme COTTIN