Acceuil
Nos réalisations

Exposition "le silence de Dieu" (mai 2012)

Peintures, sculptures, photographies, installations par

Catherine Axelrad, Marion Bao, Léa Benetou, Bernard Bouton, Catherine Cailliau, Lydie Chamaret, Nicole Dupont, Marjolaine Pigeon, Anne-Marie Pujos, Gwenola de Villanfray, Catherine Rafenberg, Luc Robin, Sylvie Tschiember et Yusuké Yamamoto.

Video sur l’exposition

Commissaire de l’exposition : Sylvie Tschiember

Lors du vernissage, le 9 mai à 18h

JPEG - 61.4 ko
Sylvie Tschiember et les exposants
JPEG - 62.5 ko
Jérome Cottin et Sylvie Tschiember

Quelques vues de l’exposition :

JPEG - 41.3 ko
vue de l’exposition avec "Genèse 28-Psaume 91" de Bernard Bouton
JPEG - 41.3 ko
vue de l’exposition avec "Ruine 2" d’Yusuké Yamamoto et "Kyrie Eleison" de Catherine Rafenberg
JPEG - 38.8 ko
vue de l’exposition avec "Oraison" de Catherine Axelrad et "Colonne" de Léa Benetou
JPEG - 40.2 ko
"Job 42" de Nicole Dupont
JPEG - 39.6 ko
"Kakemonos" de Catherine Cailliau
JPEG - 39.9 ko
devant une oeuvre de Nicole Dupont "Job 3"

Allocution de Sylvie Tschiember, commissaire de l’exposition, lors du vernissage :

"Nous tenons à remercier l’Institut Protestant de Théologie qui accueille ce groupe d’artistes au nom de Protestantisme § Images qui s’est penché pendant une année sur le thème du « Silence de Dieu ».

Dans le déroulement de l’histoire sainte, à un moment donné, comme par nécessité, Dieu se retire.

Pour certains, cette entrée dans le silence peut-être vécue comme un abandon, d’autres la perçoivent comme une discrétion.

Jésus assume lui-même le « tsimtsoum » de la tradition juive (moment où Dieu retire sa lumière laissant un vide) afin que l’homme puisse connaître ce qu’est la liberté et sa capacité d’adaptation.

La situation de L’homme est souvent comparable à l’expérience de Jésus qui, après avoir écouté et reconnu la Parole de Dieu, doit aussi vivre de son silence.

Discret, Dieu parle bas et pour l’écouter il faut tendre l’oreille.

« Il faut parler haut pour qu’on vous entende. Il faut parler bas pour qu’on vous écoute » dit Claudel.

Dieu ne parle pas à ceux qui sont pressés et son silence angoissant ou bienfaisant ne reste jamais sans effet.

Prière solitaire à travers le désert ou confiance retrouvée, le témoignage de treize artistes dévoilent grâce à la peinture, la sculpture, la photo, la sérigraphie, la dentelle, la tapisserie ce que le silence de Dieu leur inspire.
Je vous invite à découvrir ces artistes et à percevoir le souffle qui les a animés et leur a permis de s’exprimer dans une entière liberté propre à chacun."

Les artistes et leur oeuvre :

Catherine AXELRAD

JPEG - 163 ko
"Oraison" de Catherine Axelrad

« Oraison »

Triptyque. Encre et acrylique sur toile
180 x 180 cm

« IL est bon d’attendre en silence le salut du Seigneur ... de mettre sa bouche dans la poussière sans perdre toute espérance. »
Lamentations de Jérémie 3,26 et 29
Dans le silence de la prière, le Christ présente au Père la détresse de St Jean, mais aussi, celle des victimes du glaive et des souffrants de la faim, opprimés d’hier et d’aujourd’hui.
« Il ne crie pas, n’élève pas la voix ... Il ne rompt pas le roseau broyé, il n’éteint pas la flamme vacillante » Esaïe 42,2-3

Marion BAO

« Sans titre - 30 minutes »

Sérigraphie (4passages) sur miroir.
50 cm de diamètre.

A l’ouverture du septième sceau, il y eut dans le ciel un silence d’environ une demi-heure.

Capter la vérité.

Ma vérité, véritable, véridique …
Capter le délire. Le délire de la vie, l’absurdité aussi.
J’prétends pas éveiller les consciences. J’suis pas dans l’optique de changer le monde,
peut-être juste d’ouvrir certains yeux, de faire esquisser des sourires, sûrement.

Léa BENETOU

JPEG - 120.1 ko
"Colonne" de Léa Benetou

« Colonne »

Pyramide en bois de sapin issu du jeu de Kapla
Hauteur 120cm Base 50 x 50 cm

« Mais ils gardèrent le silence, car en chemin ils avaient discuté entre eux pour savoir qui était le plus grand. » Marc 9.34

Bernard BOUTON

JPEG - 36.5 ko
Genèse 28-Psaume 91" de Bernard Bouton

« Genèse 28 - Psaume 91 »

Installation
Base 270 x 137 cm, Hauteur 159 cm

J’ai voulu créer un espace en référence à Genèse 28,11à 22 où Jacob dresse une pierre en monument et dit quelle sera la maison de DIEU. J’ai matérialisé une évocation de pierre sur laquelle j’ai écrit des passages de la Bible en référence au silence de Dieu
Cette pierre s’appuie sur un cube, en rapport avec Apocalypse 21,10b : « Il me montra la ville sainte Jérusalem qui descendait du ciel d auprès de Dieu, ayant la gloire de Dieu »
« La ville avait la forme d’un carré… » Apocalypse 21,16
Les bandes de tissus avec écritures posées sur la structure sont des versets du Psaume 91(90),1, qui déclare que « Celui qui demeure sous l’abri du Très Haut repose à l ombre du Tout-Puissant ».
Je suis un nomade et comme le Celui du psaume, je choisis où je pose ma tente, c’est mon repos et mon assurance. C’est un lieu où j’écoute le silence de Dieu.
La couleur rouge sur l’envers des bandes est le rappel su sang de l’agneau sur les maisons des Hébreux en Egypte. Aujourd’hui, sang de Jésus versé à Golgotha pour chacun de nous, et en particulier pour le Celui que je suis !
Le silence de Dieu est sa présence invisible. Lieu où je demeure et me repose à son ombre

Catherine CAILLIAU

JPEG - 78.9 ko
kakemonos de Catherine Cailliau

« Kakémonos »

Impression sur toile
90 x 180 cm

Une suite de gravures monotypes à l’eau-forte ’’silences en mouvement" est à l’origine de ce travail.
Par l’intervention de caches, les VIDES obtenus font apparaitre des éléments "inattendus".
"Après avoir parlé dans les temps anciens", Dieu a envoyé son fils qui, Lui, n’a opposé que son silence à la violence des hommes. "Jésus ne répondit plus rien " Marc 15,5
Mais, dans le "jour " de Pâques, vient un autre silence de Dieu inattendu : celui de la lumière où " les portes de la mort sont brisées" Grégoire de Nysse

Lydie CHAMARET

JPEG - 27.4 ko
"Bruissement du silence" Lydie Chamaret

« Le bruissement du silence »

Dentelle aux Fuseaux. Lin, coton, soie, métal.
15 X 20 cm

Ecclésiaste 4,17- 5,1
Ce besoin de silence et d’isolement pour rencontrer Dieu est l’une des raisons de la création à l’origine des monastères. Jésus a maintes fois souligné la valeur du silence pour entrer en communication avec Dieu. « Lorsque tu pries, disait-il, entre dans la pièce la plus retirée, isolée de ta maison, ferme la porte ».

Cette œuvre représente un espace reculé, retiré, isolé qui symbolise la recherche de communication avec Dieu ainsi que les espaces monastiques que nous avons créés pour entendre ce bruissement du silence. L’œuvre est composée de plusieurs parois de dentelle plus où moins ajourées, celles-ci symbolisent l’isolement qu’elles créées et l’espace vide au centre qu’elles protègent. Celui-ci évoque le lieu de recueillement mais aussi le vide mental que l’on doit faire pour être en communication avec Dieu.

Nicole DUPONT

JPEG - 26.3 ko
"Job 3" de Nicole Dupont

« Job 3 »

Pierre calcaire d’Ile de France
Hauteur 25 cm Largeur 33 cm

JPEG - 40.2 ko
"Job 42" de Nicole Dupont

« Job 42 »

Pierre calcaire de Saint Maximin
Hauteur 40 cm

Sous le coup d’un malheur soudain et inexplicable, Job s’enferme d’abord dans le refus d’exister et de sentir : « Périsse le jour de ma naissance » Job 3. Pendant des jours et des jours, silencieux et incapable d’écouter, il suscite le silence autour de lui. Puis au fil du dialogue avec ses amis il traverse diverses étapes du deuil jusqu’à crier sa colère devant le silence de Dieu, et c’est alors que Dieu se manifeste et que Job s’apaise : « je me repens d’être poussière et cendre » Job 42.

Marjolaine PIGEON

JPEG - 43.9 ko
suite "d’orantes" et "arbre en fleur de Marjolaine Pigeon

« Orante I » Huile sur carton toilé, 50 x 50 cm.

« Orante XV » Huile sur carton toilé, 65 x 81 cm.

« Orante V » Huile sur carton toilé, 19 x 24 cm.

« Orante IV » Huile sur carton toilé, 24 x 19 cm.

« Arbre en fleur I » Huile sur carton toilé, 24 x 19cm.

La prière cache ses mots comme son visage aux yeux du monde. Elle est au-delà du discours, la prière en elle-même dans les textes bibliques renvoie le plus souvent au silence intérieur, à ce souffle de Dieu à peine perceptible. Prier peut nous convaincre que si la parole est d’argent, le silence est d’or parce qu’il manifeste notre disponibilité. L’or peint par Marjolaine Pigeon, c’est cette invitation au silence des Orantes. Non celui de la mort qui est mutisme, mais le silence du Verbe. (…)
Paul Laufer

Anne-Marie PUJOS

JPEG - 49.8 ko
"nature" d’Anne Marie Pujos

« Nature »

Série 400-TMY-2 43

Série 400-TMY-2 44

Série 400-TMY-2 45

Série 400-TMY-2 49

Série 400-TMY-2 50

Série 400-TMY-2 51

Série 400-TMY-2 53

Tirages argentiques
7 épreuves 20 X 40 cm
1 épreuve 40 x 50 cm

Je respecte infiniment la nature que je photographie.
C’est dans le silence de la nature sourde et aveugle, loin du tumulte assourdissant et des bavardages incessants, que d’un coup ELLE s’impose vivante, vibrante, DISCRÈTE.
Je la regarde et je me tais.
« Tandis qu’il m’adressait ses paroles, je dirigeais mes regards vers la terre et je gardais le silence ».
Daniel 10.15

Gwenola de VILLANFRAY

JPEG - 22.2 ko
"le silence de Dieu" de Gwenola de Villanffray

« Le silence de Dieu »

Huile sur bois
150 x 120 cm

Quelle étrange Parole habite ton silence.
Il descend parfois oppressant
Ensablé sur le chemin de la vie
Hésitant entre le silence du ciel et le bruit de la terre
Tes bras muets s’élancent
Tes bras m’élèvent
Et je suis embrassé de Paroles Vivantes

Catherine RAFENBERG

JPEG - 37.9 ko
"Kyrie Eleison" de Catherine Rafenberg

« KYRIE ELEISON »

Peinture acrylique et collages sur toile, représentant le peuple élu implorant Dieu de le sauver. KYRIE ELEISON traduit en hébreu et en grec sur tissu. Linogravure " La Guerre". Tapisseries en feutre "MUR DES LAMENTATIONS" et "AARON devant le chandelier".
200 x 200 cm

Tout dépend de DIEU et tout lui appartient. En dehors de lui, rien n’a d’existence autonome. DIEU dirige, il sait ce qu’il fait. OPPOSITION, ABANDON, EXPIATION EN VUE D’UNE DELIVRANCE.
« Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m’as-tu abandonné, Et t’éloignes-tu sans me secourir, sans écouter mes plaintes ? » Psaume 22(21), 2

Luc ROBIN

JPEG - 19.6 ko
"Milleperthuis"
JPEG - 41.6 ko
"Fleur violette"

Photo Tirage Signé avec Certif. Authenticité Numéroté 1 à 6 sur Fine Arts Papier coton Sans acide 315 g en caisse américaine 70x70 60 x 60 cm

Mon travail naît de l’intuition, de l’émotion que je ressens dans l’infiniment simple et beau de la nature qui s’offre à tous.
Mon être profond en recherche de vérité perçoit alors une résonance, une vibration, signes discrets du Créateur invisible !

Sylvie TSCHIEMBER

JPEG - 52.7 ko
"ceci n’est pas une boite à lettres" de Sylvie Tschiember

« Ceci n’est pas une boîte à lettres »

Série de 6 boîtes à lettres transformées en miroir - cache Bible, à l’intérieur est écrit un verset biblique.
60 x 55 cm

Travail inspiré du miroir huguenot permettant de cacher la Bible.
L’éternel dans son infinie discrétion se cache afin de révéler son amour à ceux qui le cherchent.
« L’Eternel, ton Dieu, est au milieu de toi, comme un héros qui sauve ; Il fera de toi sa plus grande joie ; Il gardera le silence dans son amour ; Il aura pour toi des transports d’allégresse. » Sophonie 3,17

Yusuké YAMAMOTO

JPEG - 67.1 ko
"Ruine 2" Yusukè Yamamoto

“Ruine 2”

Céramique
Hauteur160 cm x Largeur 60 cm x Profondeur 60cm

Ruine 2 est une des pièces que j’ai réalisées sur le thème des différents types de silences. Ce travail était un défi pour représenter ces silences en sculpture. Ruine 2 est un bâtiment qui a subi une catastrophe et est composé de fragments qui viennent d’autres lieux. Ce bâtiment est détruit et décomposé. Dans tous les cas il ne ressemble en rien à ce qu’il était avant la tempête. Il ne possède plus son image entière. On y voit partout des failles. Ces failles sont ma façon de traiter l’esthétique de l’imperfection mais elles sont là aussi pour donner à entendre le silence. Par les failles nous voyons ce qui n’est pas devant nous.