Acceuil
Nos rencontres

Joel-Peter Witkin, grand photographe américain, à Paris (mars 2012)

Exposition organisée par la Bibliothèque Nationale de France

L’artiste, facilement reconnaissable par ses imposantes lunettes, n’hésite pas à parler du lien entre ses créations photographiques et sa foi chrétienne catholique. Ce lien n’est toutefois pas évident à établir, au regard de ses œuvres, et c’est ce qui le rend intéressant.
Pour comprendre la profondeur de ses oeuvres et leur spiritualité emprunte de christianisme, il faut non seulement écouter l’artiste nous parler (mais il ne connaît pas le français) mais aussi passer par l’intermédiaire d’interprètes.
Anne Biroleau, commissaire de l’exposition, éditrice du catalogue et responsable des collections de la photographie contemporaine à la BNF est l’une des meilleurs connaisseurs du travail de Witkin.

Nous vous présentons quelques photos (cliquer dessus pour un agrandissement) de notre rencontre avec Joel-Peter Witkin.

JPEG - 94.1 ko
dans les salons de la BNF à Paris
JPEG - 116.6 ko
avec Anne Biroleau, commissaire d’exposition
JPEG - 99.6 ko
avec l’artiste
JPEG - 81.2 ko
J. Cottin et J-P. Witkin
JPEG - 100.6 ko
J. Cottin et le photographe américain

- Présentation du catalogue de l’exposition
- Présentation de l’exposition

Confession de foi de l’artiste, envoyée à Jérôme Cottin le 23 septembre 2011. Elle se termine ainsi.

"Notre monde, je crois, a essayé de présenter la DIVINITE comme le Dieu des cultures primitives. Les Lumières ont tenté d’enterrer Dieu. Mais l’espérance et la rédemption divines se reflètent en l’humain, à cause du Christ, l’origine et la fin

"Our world, I believe, has tried to present DIVINITY as the God of primordial cultures. The Enlightenment attempted to bury God. But God’s hope and redemption are mirrored in man, because of Christ – first and always."

Nous reproduisons ci dessous le texte intégral écrit par l’artiste, dans lequel il nous fait part de l’émotion spirituelle qui fut la sienne, au contact d’œuvres artistiques anciennes, vues à Paris.

JPEG - 172.1 ko
JPEG - 110.8 ko