Acceuil
Bibliothèque (1990-2016)

Gott in Sicht ?

33 Impulse zum christlichen Glauben aus der PINAKOTHEK DER MODERNE

Auteur : Patrik SCHERRER

L’auteur de ce très beau livre, suisse allemand résidant à Munich, est aussi le web-rédacteur de Bildimpuls.de, l’un des plus beaux sites concernant les relations entre le christianisme et l’art contemporain.
L’ouvrage qu’il nous propose est remarquable à plusieurs titres : par sa qualité graphique et plastique (belles reproductions couleurs des oeuvres présentées), par l’idée originale qu’il met en oeuvre, par les commentaires, sobres et profonds.
Patrik Scherrer propose un "commentaire spirituel" de 33 oeuvres d’art contemporain qui font partie de la "Pinakothek der Moderne" de Munich, c’est-à-dire du musée d’art contemporain de cette ville. Sa conviction est que les musées - en particulier les musées d’art modernes, sont les nouvelles cathédrales des temps actuels. Des oeuvres sont données à voir, mais aussi à méditer.
Les oeuvres présentées et commentées dans ce livre sont celles des plus grands artistes du 20e siècle. Il s’agit d’artistes du début du 20e siècle, comme Picasso, Kandinsky, Marc, Kirchner, Beckmann, Klee, Nolde, Schiele, Saura, mais aussi de la fin du siècle passé, dont certains sont encore en vie, comme Wahrol, Chillida, Baselitz, Metzel, Beuys, Fontana, Nitsch, Rainer, Tapies.

L’auteur propose un commmentaire qui nous apprend à voir l’oeuvre. Il nous fait découvrir la beauté et la profondeur cachée dans des créations parfois surprenantes. Mais il ne se contente pas d’aiguiser notre regard. Il cherche dans ces oeuvres des "traces de Dieu", Dieu étant moins dans l’oeuvre elle-même que dans le regard que l’on porte sur elles. Ainsi il ne s’agit pas de "voir Dieu", mais d’être attentif à Dieu qui se donne à voir dans l’oeuvre pour peu qu’on cherche attentivement les traces de sa présence.
Si ces oeuvres permettant d’accéder à Dieu, ce ne peut être que par le moyen de sa Parole, parce qu’elles y renvoient indirectement. Les commentaires de Scherrer proposent en effet un lien discret mais continuel entre la contemplation artistique et la méditation biblique. La Bible est le seul vis-à-vis retenu pour ses commentaires artistiques.

S’agit-il d’oeuvres à thème biblique ? Le plus souvent non, et c’est là que la démarche de l’auteur est intéressante et novatrice. Elle part du présupposé qu’il y a bien "du spirituel dans l’art" même, et sans doute surtout, si l’oeuvre n’a pas une thématique religieuse, et n’a pas été créée en contexte d’Eglise. Car si très peu d’oeuvres d’art contemporain sont explicitement religieuses, beaucoup le sont implicitement, par la créativité et l’audace du sujet traité, par la densité de la matière travaillée, par la sincérité de la démarche, par la radicalité de l’expression. Parfois, il est vrai, la thématique chrétienne émerge, devient presque explicite, comme dans les oeuvres de Rainer, Saura, Chillida, Marc, et bien d’autres. Mais même quand elle reste implicite, l’auteur s’emploie à la faire émerger. Il y a certes une part de subjectivité dans ce type d’interprétation, mais elle est tout à fait légitime dans la mesure où elle met en valeur la qualité proprement esthétique de l’oeuvre commentée, ainsi que la démarche de l’artiste.
L’ouvrage est structuré en 4 parties qui pourraient également servir à mettre en valeur des thématiques présentes dans l’art contemporain : "Traces" ; "Expérience des frontières" ; "Souffrance et mort" ; "Visions". On peut aussi décliner ces notions artistiques sous d’autres modes, théologiques et bibliques, comme nous le suggère l’auteur.
Un très bel ouvrage que l’on aimerait voir traduit en français.

Jérôme Cottin