Acceuil
Bibliothèque (1990-2017)

Protestantisme et art contemporain

Foi & Vie 2015/1, revue de culture protestante

10 auteurs, coordonnés par Jérôme COTTIN

JPEG - 424.9 ko

La revue Foi & Vie, "Revue de culture protestante", a décidé de consacrer le premier numéro de l’année 2015 au thème du protestantisme et de l’art contemporain, et a confié au soussigné, le soin de coordonner ce numéro. Il s’agit de montrer (au sens propre) que le protestantisme produit de l’art contemporain de qualité, au service du témoignage, du culte et de la spiritualité protestantes, fondés sur l’Ecriture lue, méditée et interprétée (y compris visuellement).
On participé à ce numéro les artistes Ambroise Monod, Sylvie Tschiember, Bernard Bouton, Claude Klimsza, Corinne Ungerer, les pasteurs Roland Kauffmann et Philippe François, les théologiens Karsten Lehmkühler et le soussigné.

Cette thématique est structurée autour de 5 axes :
1. Une réflexion théologique sur les implications esthétiques (positives et porteuses) de l’iconophobie protestante.
2. Une présentation du Récup’Art de Ambroise Monod, d’abord par son créateur qui inventa cette forme de création artistique dans les années 1968 à la faculté de théologie protestante de Strasbourg et à l’aumônerie universitaire protestante de cette même ville. L’éthicien Karsten Lehmkühler propose une lecture à la fois personnelle et éthiquement profilée de cette œuvre constituée d’objets de récupération (voir aussi la présentation de son livre, Le récup’Art, dans "Bibliothèque" > "2012").
3. Des réalisations artistiques actuelles dans le protestantisme d’aujourd’hui. Il peut s’agir de réalisations pérennes, comme l’architecture (article de J. Cottin sur un siècle d’architectures protestantes), ou de réalisations plus temporelles, sous forme d’expositions ou d’installations. Deux pasteurs alsaciens, Roland Kauffmann, responsable de St-Etienne-Réunion à Mulhouse, et Philippe François, pasteur d’une paroisse de campagne dans les environs de Strasbourg, nous font partager leurs créations, animations, organisations et rencontres autour d’artistes et d’œuvres particulières (voir à ce propos, dans " Bibliothèque" >"2014", le compte rendu que nous avons fait de l’exposition des Nativités contemporaines, au temple de St-Etienne à Mulhouse).
4. Vient ensuite le témoignage des artistes eux-mêmes. 4 artistes protestants se sont pliés au jeu, et ont rendu compte de leur double démarche, artistique et spirituelle, ancrée dans le protestantisme, ainsi que des relations entre les deux ; Sylvie Tschiember, de Quimper, Bernard Bouton de la région parisienne, Claude Klimsza de Roubaix, et Corinne Ungerer, de Strasbourg. Précisons qu’ils s’agit d’artistes reconnus, dont deux au moins vivent de leur art, et exposent régulièrement en France et à l’étranger.
5. Enfin, j’ai proposé un bilan de 25 années (1990-2015) de recherches théologiques sur la création artistique contemporaine relative au protestantisme. Les principales publications en français sur ce thème sont présentées et commentées, ainsi que trois sites internet.

Jérôme Cottin