Acceuil
Bibliothèque (1990-2017)

Crucifixus

Das Kreuz in der Kunst unserer Zeit

Auteurs : Friedhelm MENNEKES, Johannes RÖHRIG

Les auteurs ont réussi dans ce très beau livre à présenter quelques oeuvres des plus grands artistes contemporains sur le thème de la croix, et à dialoguer avec eux. Mennekes est un jésuite, spécialiste de l’art contemporain, et responsable, à Cologne, de la « Kunst-Station Sankt Peter », un lieu ecclésial de démonstration sur l’art contemporain. Son co-auteur est spécialiste d’art contemporain.

Les artistes présentés - et avec lesquels ils entrent dans un dialogue parlé retranscrit par écrit - ne sont pas des moindres ; ils sont parmi les plus connus sur la scène internationale de l’art : Georg Baselitz, Alfred Hrdlicka, Francis Bacon, Antonio Saura, Joseph Beuys, Markus Lüpertz, Antoni Tàpies, Arnulf Rainer et Eduardo Chillida. Des artistes de toutes provenances, mais aucun français ou francophone. Les auteurs présentent le thème de la croix chez chacun de ces artistes de deux manières : d’une part il y a un dialogue entre eux et l’artiste, d’autre part ils présentent et étudient un certain nombre d’oeuves du même artiste autour de la croix. Ils ont même réussi a reporter une interview avec Bacon, déjà mort à l’époque de la parution de l’ouvrage.

De cette étude, il ressort que la croix reste un thème d’inspiration majeure dans l’art du 20e siècle, mais qu’elle ne symbolise pas forcément (et même généralement plus du tout) le christianisme. Elle est pour la plupart de ces artistes un élément de la culture, un symbole personnel, l’expression d’une quête de sens, guère plus. Parfois, la croix symbolise même le refus du christianisme et de toute forme de foi, comme chez Bacon. Mais d’autres artistes, comme Hrdlicka, lui aussi athée, ont travaillé pour des crucifixions d’églises, comme le prouve sa célèbre « Danse des morts de Plötzensee », pour l’église protestante de Berlin-Charlottenbourg. Une exception toutefois : le catalan Eduardo Chillida qui, par ses formes à la croisée entre l’abstraction et la figuration, dit le mystère de la foi et son attachement au christianisme.

Les auteurs ont également montré à quel point quelques grands tableaux anciens de la culture occidentale, comme la crucifixion de Matthias Grunewald, à Colmar, ont inspiré les artistes contemporain.

Jérôme Cottin