Acceuil
Bibliothèque (1990-2017)

La Bible des contrastes

Méditations par la plume et le trait

Auteur : Henri LINDEGAARD

Les dessins bibliques en noir et blanc du peintre et pasteur Lindegaard connurent un tel succès que le livre fut rapidement épuisé. Ces dessins se caractérisent par une forte stylisation - l’a. fut un temps le disciple du peintre cubiste Gleizes. Mais l’a. n’est pas simplement peintre ou dessinateur ; il est aussi prédicateur et poète. C’est ce qui explique que les dessins sont accompagnés de courts textes poétiques, qui sont autant de méditations bibliques sur le texte illustré.

On ne compte plus les utilisations et copies « sauvages » qui furent faites de ces dessins, preuve d’un besoin d’une mise en image des récits bibliques. Le noir et le blanc des planches correspond d’ailleurs au sérieux et à la rigueur d’un éventuel « style réformé ».

Il ne faut pas se laisser tromper par l’apparente simplicité des dessins bibliques ; ils sont en fait très travaillés, et fourmillent de détails qui ont tous un sens catéchétique ou pédagogique. Pour le découvrir, il faut lire le texte en même temps que l’on scrute attentivement l’image.

Dans sa « Préface », Jérôme Cottin replace ces dessins dans le mouvement de la (timide) redécouverte d’un art au service de l’expression liturgique de la foi dans le protestantisme réformé. Il a même réussi à trouver une citation de Calvin s’appliquant parfaitement aux dessins en noir et blanc de Lindegaard : « L’Ecriture a de quoi se faire connaître, voire d’un sentiment aussi notoire et infaillible comme ont les choses blanches et noir de montrer leur couleur, et les choses douces et amères de montrer leur saveur » (Calvin, Institution chrétienne, I, VII, 2).

Lindegaard, qui préparait une nouvelle édition agrémentée d’aquarelles en couleur, est mort subitement le 9 septembre 1996, le pinceau à la main face à l’église romane de Maguelone.

- Acheter ce livre sur l’Arrêt aux pages (réédition augmentée, éd. Réveil, Lyon, 2003)